Le Manapany Bloc 2015

Le Manapany Bloc 2015

Vincent Pradel Fernandes No Comment
Focus La presse écrite
Par Romain Legros

Ce Manapany bloc festival 2015 a, encore une fois, été, autant le rendez-vous des amateurs de sport (de glisse avant, de grimpe maintenant) que des amateurs de musique . Il est revenu pour une 15ème édition ces 19 et 20 septembre à Manapany les Bains.


Le Manapany bloc ( et anciennement Surf ) festival, a longtemps été le rendez vous Surf de l’île, du temps où la crise requin ne battait pas son plein et que les nombreux passionnés se lançaient à l’assaut des vagues du spot.
Depuis l’année dernière, la planche de surf et le wax ont été remplacés par les chaussons d’escalade et la magnésie. Le défilé des musiciens sur scène s’accompagne maintenant d’une compétition de « bloc ».

Que retenir de cette édition 2015 du Manapany Blocs festival  ..  ?

Ce festival qui s’est, depuis deux ans tourné vers la discipline du «  bloc  » a vu, pour la deuxième année consécutive, des grimpeurs de tous âges s’affronter au bord de l’eau, au son des nombreux artistes qui se sont relayés sur les deux scènes.
Des adeptes, dont le nombre ne s’élevait qu’à une petite vingtaine de jeunes, accompagnés de leur famille venue s’éclater sur les blocs, étaient présents pour participer au concours.
Loin, il faut le dire, de l’atmosphère Manapany «  surf  » des éditions précédentes. Un changement de style total de ce festival, mieux ou moins bien, difficile à dire, disons différent  !

Des artistes il y en avait  ! parlons en  ! Côté musique justement, la principale attraction se nomme MAZO pour Mac Abbé et le Zombi Orchestra de retour, après une première apparition remarquée en 2014.
Sinon ? J’ai envie de dire comme d’hab  ! Des têtes d’affiche péi comme Alex Sorrès, Christine Salem, Nathalie Natiembé… Et plein d’autres choses en pagaille : du reggae, du ska, des fanfares, du Bollywood kitsch…
Je regrette peut-être à ce niveau, que ce festival se soit détourné de son empreinte originelle qu’était la musique rock  ! Mais bon, les temps changent, les sports changent, pourquoi pas la musique, tant qu’à faire  !

Une conclusion  ?

Le Manapany blocs festival 2015, pour moi n’a pas été à la hauteur des autres éditions et de l’ambiance décoiffante à laquelle il nous avait habitué. Cependant, le tableau n’est pas tout noir, et bien qu’il n’y ait pas eu foule, ce festival nous a permis de découvrir de vraies perles de la musique locale comme Gilles Lauret et son maloya fusion, à couper le souffle  !

Et même si le surf n’est plus présent pour dynamiser la pièce, cette manifestation reste cependant l’occasion de se retrouver autour de quelques petits concerts entre amis, nous permettant ainsi de partager tout de même un bon moment  !!